#ad-45c4 br { display: none; }
   
  .
  Rencontre commincative
 


Le Réseau Associatif Local de Missour  a organisé le 23 Septembre 2010 au Centre de Formation des Jeunes, une rencontre communicative avec des représentants de différents secteurs  (Communes, Santé, INDH etc.). La rencontre a eu lieu pour l’étude d’une idée de projet qu’on a nommé « Dar Seha – Maison de Santé ». La rencontre a commencé par le mot de M Taher ELGHAZOUI, vice-président de RALM, dont il a donnée une explication sur l’essence de l’idée et le rôle qu’elle pourra jouer dans la ville. Puis la parole est adressée au Dr Abdelouahed ZAMZAMI qui commencé son exposé par la présentation générale de l’idée avant de passer aux détails qu’il a présenté comme suivant :

Idée générale de l’idée :

 

ü   

Local pour accueillir des patients ou des femmes enceintes dans le prétraitement ou après la période de traitement en leur fournissant des conditions humanitaires pour le logement temporaire.

ü    Le local ne jouera pas le rôle d'autres institutions situées dans la ville qui ciblent des personnes handicapées spéciaux ou les étudiants ... Etc.

Eléments du projet :

1-        1- Local :

ü  Construit où loué contenant au moins trois chambres.

ü  Equipé par les besoins essentiels (Eau, électricité, installations sanitaires, cuisine équipé, moyen de communication …)

 

ü  Equipé par les besoins de logement : lits et matelas.

 

 

 

2-     2-Superviseurs du local :

 

ü  Au moins deux responsables (Accueil des patients, propreté, permanence …)

3-    3-Ressources financières pour l’aménagement :

 

Lits et Matelas, placards, chaises, tables, Téléviseur,  ustensiles de cuisine

       4- Ressources financières pour la gestion :

ü  Les créances de location, de l’eau, de l’électricité et du téléphone.

 

ü  Rémunération des superviseurs.

 

ü  Entretient du local

 

 

 

 

 

 

5-   5-Partenaires et conventions de partenariat

 

 

 

Pourquoi le projet ?

 


 

ü  Niveau socio-économique des habitants.

 

 

ü  Lointaine d’une proportion importante des habitants de l’Hôpital Provincial   

 

 

ü  Augmentation prévue des patients due à l’ouverture de nouvelles spécialités à l’hôpital.

 

 

ü  Création d’un centre d’hémodialyse

 

 

 

 

 

Après avoir fini son exposé, Dr ZAMAZAMI a adressé aux intervenants afin de discuter la faisabilité et l’utilité du « projet ». Les interventions étaient comme suivantes :

 

 

 

ü  Chercher à intégrer d’autres secteurs dans le projet.

ü  Faire études profonde sur la capacité du local, ainsi que le lieu de construction du local.

ü  Il faut attendre les résultats des nouveaux changements des différents secteurs.

ü  Encadrement des accompagnateurs est essentiel pour réussir le travail de la maison

ü  L’obligation d’avoir des statistiques et des chiffres pour la bonne mise en voie du projet

ü  La maison de la santé peut être une annexe de l’hôpital

ü  Appel à la  délégation de la santé pour l’appui du projet

ü  Le local ne doit pas intégrer dans ces activités le traitement des patients.

ü  Créer  un comité de suivi de l’idée

 

Propositions :

ü  La maison doit être réservée seulement aux accompagnateurs des patients.

ü  Choisir le local préexistant « Femmes en difficultés » pour  expérimenter l’idée.

ü  Préparer un dossier du projet

 

 

ü  Création d’une caisse qui pourra recevoir des dons qui aideront à la gestion de la maison.

ü  Penser à limiter les services de la maison et réfléchir plus tard à l’extension à d’autres services (Prendre dans un premier lieu le service des femmes enceintes).

ü  La commune urbaine peut mettre en service du projet une  terre pour construire le local.

ü  Le conseil Provincial  peut garantir les dépenses de l’eau de l’électricité.

 

 

ü  Réflexion sur le côté juridique de la maison.

ü  Proposition de l’aide de l’Entraide National pour l’aménagement.

ü  Prendre les règlements des hôpitaux comme un prototype des règlements à respecter dans la maison.

ü  Faire une fiche technique du projet et le proposer aux partenaires prévus.

Après avoir entendu les interventions, Dr  ZAMZAMI a expliqué que la rencontre est pour but la mise en cause de  l’idée et l’intégration de tous les secteurs afin de la développer. L’intervenant a signalé que la maison n’est pas pour la substitution des autres secteurs. Il ajoute que le service social des hôpitaux peut jouer le rôle de direction des patients qu’il faut accueillir à la maison. Les règlements de la maison délimitent la durée de l’accueil des patients.  Dr ZAMZAMI a parlé aussi d’un sous projet, encadrement  et formation des bénévoles communautaires dans les villages sur le sujet « risques de vie chez les femmes enceintes ». Le rôle des bénévoles consiste à la direction et conseil des femmes enceintes et leurs familles.

Les intervenants ont fini leur rencontre par la création du comité de suivi et développement de l’idée.

 
  Nombre de visiteurs 2 visiteurs Copyright RALMISSOUR 2011 contact : Centre de Formation des Jeunes Quartier Sidi Boutayeb Jardin Espace vert Missour 33250 e-mail : ralmissour@gmail.com Tel/Fax: +212 5 35 58 57 76  
 
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=

/*Header*/