#ad-a87f br { display: none; }
   
  .
  Les Formations réalisées par RALM
 

LA PREMIÈRE SESSION DE FORMATION « LE DÉVELOPPEMENT VIA LES INITIATIVES ÉCONOMIQUES LOCALES »

23-24 Mai 2009
 









 
                  Date: 23-24 Mai 2009 ;
        Lieu: Centre d’Oulad Boukhalfa, à Missour ;
        Personnes assistants : 20 (dont 14 femmes) responsables des centres du développement communautaire de la région de Boulmane et membres du bureau du RALM (Réseau Associatif Local de Missour) ;
       Intervenant : Abdeljalil Cherkaoui (Entraide Nationale et président du REMESS) ;
      Personne Réseau Cornisa : Aida Delhom Guillamet.


   Objectifs du séminaire
  • Former les agents motors, les agents de développement, pour être capables de générer AGR.
  • Donner des outils de travail à ces agents de développement.

   Points abordés pendant cette session
  • Comment gérer le développement : avoir une vision, avoir un projet, être bien organisé, disposer des moyens nécessaires et avoir des préalables favorables ;
     
  • L’approche participative : utilité générale, utilité par rapport à une action spécifique, historique ;  
  • Le concept de développement, les enjeux du développement, la durabilité, comment asseoir le développement, le triangle de la durabilité (economie, social, environnement), les ressources, la participation 
  • Les coopératives : quelles sont ?, pourquoi travailler en coopérative ?, objectives, structure, économie sociale et solidaire 
  • Définition du projet, de diagnostique et propostition des opportunités et de plan d’action. Introduction au cadre logique (context, objectif général, objectifs spécifiques, résultats et activités).
 
   Pédagogie

    Abdeljalil Cherkaoui a réalisé son intervention en arabe dialectal marocain, darija, pour être plus proche des participant(e)s et a appuyé son intervention oral avec le support d’un ordinateur avec projecteur et d’un flip shart (des grands papiers comme tableau). Il a toujours incité la participation des assistant(e)s, le dialogue, l’échange d’expériences et le débat. Aussi il a utilisé la technique de faire, et après lire, des comptes rendus élaborés par groupes des participant(e)s pour stimuler la participation mais aussi pour voir si les contenus ont été compris ou non.

    Pendant la semaine prochaine les differents groupes de travail (3 groupes) doivent aussi préparer et désigner des exemples d’un projet, un diagnostique et un plan d’action pour les présenter aux autres pendant la déuxieme session de formation.
 
   Déroulement

    À la formation ont participé personnes de differents niveaux academiques (5 licencié(e)s, baccalauréat, etc.), dans lesquels il y a personnes impliqués en projets de l’INDH et en quelque experience d’AGR (activité generatrice de revenu) mais pas tout le monde. Alors, le niveau de partie a été hétérogène.

    On doit remarquer aussi que les participant(e)s ont participé pendant touts les débats et ont démandé aussi des éclaircissements quand a été nécessaire pour eux.
 
   Évaluation

    La valorisation des participants recueilli moyennant les questionnaires, d’accord à leur observations pendant la journée, a été très positive. Utilisant de numérotation entre 0 et 10, l’activité a été qualifié avec un 8,5. Valorisant les aspects généraux, touts les points ont eu une valorisation plus haut que 8. La satisfaction des expectatives et la durée de la formation ont reçu la valorisation plus baisse : un 8,2 ; ça peut être justifié pour les besoins d’avoir d’autres séances de formation, lesquelles ont été remarquées aux mêmes questionnaires (voir le document annexe de resume des questionaires).
   
    Comme d’autres commentaires, les participante)s aussi ont remercié la formation, ont la trouvé très intéressante et ont remarqué que peut-être une formation faite pour une femme peut avoir mieux communication entre l’intervenante et les participantes.

    L’intervenant même aussi a recueilli quelques suggestions significatives que les participant(e)s ont fait comme qu’ils/elles soient accompagné(e)s dans leur travail avec des pratiques autour des situations réelles avec un aménagement de temps (parce que quelques femmes ont des responsabilités familiales).

    Abdeljalil Cherkaoui aussi a fait une bonne valorisation de la session, il l’a qualifié avec un 7,3. Les points valorisés plus faibles ont été l’hétérogénéité de formations académiques et aussi de responsabilités entre les participant(e)s, le lieu de la formation (pour la manque de disposition de petites salles de travail pour les differents groupes et la manque de liberté de bouger les tables parce qu’il y avait de colonnes à la salle de travail) et par rapport à la durée de la formation il aussi pense qu’aux participants ont besoin d’autres sessions pour renforcer leurs connaissances.
 
    Abdeljalil Cherkaoui a valorisé positivement l’obtention des objectifs proposés et, comme les participant(e)s, a qualifié la formation comme très intéressante parce qu’elle se situe au centre du métier quotidien des participant(e)s.

   Accords

  • Pendant cette semaine, chaque participant(e) réfléchira sur la formation reçue pour bien la comprendre et voir s’il/elle a de consultations à faire pour la prochaine session de formation (le 30-31 de Mai).
     
  • Pendant cette semaine, les trois groupes de travail se réuniront pour travailler ensemble l’exemple d’un projet (d’une AGR), d’un diagnostique et définition des opportunités (points forts, point faibles) et d’un plan d’action (qui se compose de programmes qui sont composés d’activités). Chaque groupe a une représentante (groupe 1 : Halima Krimm, groupe 2 : Hayat Malki et groupe 3 : Samira Charfaoui) et touts les groupes seront coordinnés et supervisés pour Mustapha Benzid.

LA DEUXIÈME SESSION DE FORMATION « LE DÉVELOPPEMENT VIA LES INITIATIVES ÉCONOMIQUES LOCALES »
30-31 Mai 2009 
 
 


 
 
           Date: 30-31 Mai 2009 ;
           Lieu: Centre de Formation des Jeunes de Missour ;
           Personnes assistants : 24 (dont 17 femmes) responsables des centres du développement communautaire de la région de Boulmane et membres du bureau du RALM (Réseau Associatif Local de Missour) ;
           Intervenant :
Abdeljalil Cherkaoui (Entraide Nationale et président du REMESS) ;
           Personne Réseau Cornisa : Aida Delhom Guillamet.

   Points abordés pendant cette session
  • Travail-exemple de la création d’une AGR à partir des chabres (groupe 1) ;
  • Travail-exemple de la création d’une AGR à partir de lait de vache (groupe 2);
  • Travail-exemple de la création d’une AGR à partir de truffes (groupe 3);
  • Travail-exemple de la création d’une AGR avec un projet d’aide aux mariages ;
  • Création des petites entreprises : comment créer une entreprise, qu’est que c’est une entreprise, ressources, domaine de l’entreprise, étapes ou phases de création ;
  • Domaines d’activité des AGR, phases de mise en train, inscrire la démarche des AGR dans un processus d’acompagnement pour agir sur la promotion et le développement, principes du commerce équitable ;
  • Encadrement d’une « lettre de mission » ou des lignes à travailler dans l’avenir pour RALM et de touts les centres du projet (voir document joint).
 
   Pédagogie
    Comme pendant la première session de formation, Abdeljalil Cherkaoui a réalisé son intervention en arabe dialectal marocain, darija, pour être plus proche des participant(e)s et a appuyé son intervention oral avec le support d’un ordinateur avec projecteur (cette fois une présentation power-point a été fait aussi en arabe, les autres ont été en français) et d’un tableau. Il a toujours insicité sur la participation des assistants(es)s, le dialogue, l’échange d’expériences et le débat. Dans cette session il aussi a utilisé la technique de faire travailler en groupes les participant(e)s pour stimuler la participation de tout le monde et l’ultérieur mise en commun.

    Il faut rémarquer que les présentations des trois groupes de travail, et aussi la spontanée de Mohammed Chakri, des differents exemples de projet, ont été très bien élaborées et présentées (trois d’elles avec power-point, la quatrième n’a pas été présentée avec projection pour un problème logistique pendant la préparation) aux autres participant(e)s. Après chaque présentation il y a eu aussi un bon débat participatif où il y avait des apports des participant(e)s.
 
   Déroulement

    Comme pendant la première session, les participant(e)s ont participé pendant les débats et ont démandé aussi des éclaircissements quand a été nécessaire pour eux.
 
    Cette fois la formation a été au Centre de Formation des Jeunes de Missour parce que les éléctions municipaux sont proches et le RALM a cru que faire la formation à Missour était bon pour rester plus neutre.
 
   Évaluation

    La valorisation des participants recueilli moyennant les questionnaires, d’accord à leur observations pendant la journée et comme dans la première session, a été très positive. Utilisant de numérotation entre 0 et 10, l’activité a été qualifié avec un 9,2. Valorisant les aspects généraux, touts les points ont eu une valorisation plus haut que 8 et supérieur à la valorisation réalisé à la fin de la première session de formatioon (voir le document annexe de resume des questionaires).

    En plus, cette fois on a valorisé aussi l’intervenant qui a reçu une très bonne évaluation dans touts les points analysés.

    Comme commentaires, les participant(e)s aussi ont remercié la formation, ont la trouvé bonne et bien organisée et ont remarqué de nouveau les besoins de plus information autour au sujet et d’autres formations sur programmes de développement et avec le même intervenant.

    Cette fois on n’a trouvé pas nécessaire de faire une autre valorisation pour part de l’intervenant parce que dans la première session de formation il a fait une évaluation très complète. Seulement il faut dire qu’il a commenté comme idée de future de faire une autre formation, d’une durée autour une semaine, à c’est possible proche de Rabat, pour renforcer et approfondir cette formation réalisée.

    Accords


  •     Chaque participant/e recevera un CD avec toutes les présentations power-point réalisées par l’intervenant mais aussi avec les présentations des projets travaillés pour groupes, les rapports aussi élaborés par groupes dans la première session, le rapport de la première session elaboré par Samira Charfaoui et quelques photos prises dans les deux sessions.
  •     RALM et les responsables des centres vont à travailler sur les lignes de travail surgies dans l’atelier par groupes et l’ultérieur mise en commun (voire document joint).

       La formation en Photo
 
Haut de la page



     


    



     
                                                                             



 
  Nombre de visiteurs 1 visiteurs Copyright RALMISSOUR 2011 contact : Centre de Formation des Jeunes Quartier Sidi Boutayeb Jardin Espace vert Missour 33250 e-mail : ralmissour@gmail.com Tel/Fax: +212 5 35 58 57 76  
 
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=

/*Header*/